Accueil ::> Les enseignements ::> L’enseignement général ::> Histoire - Géographie - Enseignement Moral et Civique ::> Sortie « Histoire » pour les 3è1, 3è2 et 3è5

Sortie « Histoire » pour les 3è1, 3è2 et 3è5

jeudi 4 octobre 2018, par F. JEANNE.

Actuellement, au Château de Caen, dans la salle de l’Echiquier du Musée de Normandie, est présentée une exposition consacrée à la Normandie pendant la Première Guerre Mondiale, intitulée "A l’ouest du nouveau".

Les élèves de 3è5 accompagnés par Mme Jean, leur professeure d’histoire à l’initiative de la sortie, et M. Bondiguel leur professeur de français, sont allés découvrir cette exposition le lundi 1er octobre pendant les heures d’A.P.(S3- S4). Les élèves de 3è2, accompagnés des mêmes professeurs s’y rendront le lundi 8 octobre, tandis que les 3è1, accompagnés par Mme Goethals, professeure d’histoire et Mme Silva Miranda, professeure de mathématiques s’y rendront le 5 octobre.
Cette visite, gratuite, s’intégre totalement dans le programmez d’histoire de 3e en ce début d’année. Rappelons que nous fêterons, en France, le 11 novembre, le centenaire de la fin de ce conflit qui fit des millions de morts.

Extrait de la présentation de l’expo sur le site du Musée de Normandie.

A l’ouest, du nouveau
Les Caennais dans la Grande guerre
Exposition documentaire à l’Echiquier
1er juin-11 novembre 2018
Entrée libre

Bien qu’éloignée du front, la région Normandie n’a pas été épargnée par le premier conflit mondial, ne serait-ce que par l’ampleur des pertes subies en première ligne par les soldats normands, mais aussi par la présence des services de l’arrière (services de santé, intendance, administration…), les unités de mobilisation et de dépôt des régiments, la conversion à l’économie de guerre, l’afflux des réfugiés et prisonniers, parmi bien d’autres aspects où compte aussi la soumission des civils à quatre ans d’attente, d’absence, d’espoir et de deuil.

L’exposition prend appui sur un site emblématique : le château de Caen, caserne du prestigieux 36éme RI de 1875 à 1923, particulièrement exposé pendant les combats, et rappelle une vision de Caen, grande « ville de garnison » totalement disparue de nos jours.